Tu paies, tu as le service public, sinon le TGV ne s’arrêtera pas chez toi!

Le premier ministre, en crise de budget, a fait appel aux régions pour financer le projet de la LGV ( Ligne de trains à Grande Vitesse ). Un vrai scandale. Le gouvernement, qui s’est engagé de manière spectaculaire, notamment aux dernières élections, à réaliser ce projet, veut que les régions mobilisent les fonds pour aider le gouvernement. La présidence de la région de Tanger, opposition :), refuse catégoriquement de participer au projet gouvernemental. « Il est tout aussi paradoxal de demander à la région une contribution à un projet relevant de l’Etat » a fait savoir la présidence de la région, fraîchement élue, dans une lettre adressée à la primature de Abbas, qui aurait proposé à la région, de s’endetter de la caisse de dépot et de gestion CDG, sur 50 ans à taux avantageux, pour financer le projet, au risque de ne pas faire arrêter les trains TGV dans les gares des régions non contribuantes. Conséquence refusé par la région, qui estime ne pas avoir assez d’argent pour financer un projet d’envergure nationale, et qu’il serait inéquitable de priver les habitants des régions de « lopposition » d’emprunter le TGV.

Abbas, premier ministre de son état, ne l’entend pas de bon oreil. Il renvoie la missive, dans une lettre à la présidence de la région de Tanger, comme suit : « Ainsi, …, en l’absence d’engagement ferme de votre part, les documents de consultation de l’appel d’offres intégreront la possibilité de reporter à une date ultérieure la réalisation de certains raccordements, … La programmation de ces raccordements sera conditionnée à la réunion des financements nécessaires ».

La présidence de la région de Tanger a préparé alors un argumentaire pour réfuter ce chantage.

C’est l’histoire de la LGV Sud Europe Atlantique, avec Ségolène Royal qui dénonce le chantage du gouvernement de François Fillon, et appelle ce dernier « à la raison ». Le Premier Ministre n’envisage pas de répondre à cette lettre, jugée « agressive sur la forme ».

Quant à Abbas, notre PM, et le président de la région de Tanger, ils ne sont même pas au courant comment sera fait le TGV Nord-Sud du Maroc!

Publicités

10 Réponses

  1. Allah ye8di8oume 🙂

  2. la, layehdina 7na, mberztinhoum kanfehmou 3lihoum, koune yes7abhoum koune ma9errawnach 🙂

  3. Cela me rappelle une bien petite affaire qui s’est produite il y quelques années : la Région de Settat avait refuse de financer une petite cité universitaire dans cette ville, malgré l’insistance du tout puissant Basri

    Les étudiants de Settat n’ont pas eu leur nouvelle C.U…Bravo les élus …Leurs enfants n’étudiaient pas à Settat, il faut le signaler!

  4. @ POLITIS : je sais qu’aujourd’hui, à Settat, et depuis bien avant 96, une cité universitaire se trouve derrière le golf 🙂
    Puis, je n’ai pas compris le lien avec le texte en haut.

  5. @ mounir

    Je parlais d’une deuxième cité financée qui devait financée par la région!

    Le lien, c’est que les élus locaux (de la commune à la région) veulent profiter des l’argent du budget public et des subventions nationales, mais elles refusent de s’engager dans les projets ….

    Tanger sera la première à profiter du TGV, si jamais il est mis en service! Mais lesé élus tangérois refusent de mettre un sou dans le projet ….

  6. On prendra le TGV à Algésiras, puis on traverse le détroit dans un tunnel, le train va faire un arrêt à Al gara puis va filer directement vers benguerir puis terminus à Had belfa3 !

    Ces régions ont accepté de financer le TGV Marocain

  7. C’est pour ça j’ai commencé le post par « le Tangérois » .. pour éviter toute confusion !

  8. @EKM : zwina had belfa3 🙂
    @Politis : Enfin, ce débat diffère d’un sujet à un autre d’un pays à un autre. En Espagne, ce débat n’aurait pas eu lieu 🙂
    Ceci étant, je ne suis pas de l’opinion à ce que la région se substitue à l’Etat en matière d’investissement de base, sinon, on devrait doter les régions de budgets colossaux, à défaut les laisser s’endetter et compromettre le bien-être des générations futurs. Excuse moi, on parle du Maroc? 🙂

  9. Je pense que c’est l’etat (surpuissant) qui devrait investir dans ce LGV, dont on n’a pas besoin d’ailleurs, pas les regions, l’etat ne laisse qu’une partie infime des revenus aux regions, alors je ne comprends pas comment le PM veut qu’une region s’endette pour 50 ans pour un investissement qui ne rapporterait que tres peu a la region Tangeroise.
    La region de Tanger est deja suffisamment desservie par les trains reguliers, quel est le plus qu’un LGV pourrait rapporter?

  10. Had Belfa3 est un petit village au sud d’agadir !
    salam

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :