Archives Mensuelles: mars 2010

Jerusalem n’est pas une ville juive!


Contre toute légalité internationale, Natanyahu, en visite aux Etats Unis, avait déclaré, sans avoir froid aux yeux, à l’assemblée annuelle de l’AIPAC, principal Lobby israélien ( tout puissant par ailleurs ) aux Etats Unis, que « Le peuple juif a construit Jérusalem il y a 3.000 ans et le peuple juif construit Jérusalem aujourd’hui. Jérusalem n’est pas une colonie. C’est notre capitale ».  Non seulement il brave la légalité internationale, les résolutions de l’ONU considèrent Jérusalem Est comme territoire occupé, mais il bafoue aussi toutes les études histographiques qui confirment au moins que la ville a existé avant les juifs, sous empire cananéen, et peuplée par ce que l’on conviendra d’appeler par la suite de palestiniens. En outre, et heureusement le ridicule ne tue pas, comment se faire valoir dans un conflit de légalité internationale l’argument d’héritage racial d’une terre, et aux Etats Unis mêmes? Le même argument devrait alors pousser les indigènes des Amériques à chasser les populations venues d’Afrique et d’Europe!

L’ONU, avait en 1967 déjà, à travers son conseil de sécurité, déclaré ceci :

« La guerre de juin 1967 a radicalement modifié cette situation. A la suite de la guerre, Israël a occupé Jérusalem-Est et la Cisjordanie. Depuis lors, un certain nombre de changements démographiques et physiques ont été introduits, et aussi bien l’Assemblée générale que le Conseil de sécurité ont adopté plusieurs résolutions déclarant nulles et non avenues les mesures prises par Israël pour  modifier le statut de Jérusalem. La résolution 252 (1968) du Conseil de sécurité est particulièrement explicite à cet égard. Aux termes de cette résolution :

  • le Conseil considérait « que toutes les mesures et dispositions législatives et administratives prises par Israël, y compris l’expropriation de terres et de biens immobiliers, qui tendent à modifier le statut juridique de Jérusalem sont non valides et ne peuvent modifier ce statut ».
  • Il était demandé d’urgence à Israël « de rapporter toutes les mesures de cette nature déjà prises et de s’abstenir immédiatement de toutes nouvelles actions qui tendent à modifier le statut de Jérusalem ». »

Heureusement que certains nous laissent croire que la religion, quelle qu’elle soit, a pour finalité la paix pour tous les humains, surtout en ce qui concerne cette ville qui a une place importante pour les 3 grandes religions monothéistes.

Première rame de Tramway au Maroc, depuis plus de 60 ans!


l’Etat des Emirats Arabes Unis reconnait le résultat du sperme émirati en diaspora


Merci à un collègue de m’avoir montré l’info dans un journal de la place au petit-déjeuner.

Pour les non arabisants, voici la traduction de l’annonce, ON SAIT JAMAIS :

« Ambassade de l’Etat des Emirats Arabes Unis à Rabat.

Annonce

Aux enfants de l’Etat des Emirats Arabes Unis résidant dans le Royaume du Maroc.

L’ambassade de l’Etat des Emirats Arabes Unis à Rabat annonce que la commission de réappropriation des enfants des citoyens de l’Etat des Emirats Arabes Unis  sera en visite au Royaume du Maroc, de ce fait, il est demandé aux enfants des citoyens des Emirats résidant au Royaume du Maroc de se présenter à l’ambassade pour présenter leurs papiers justificatifs, et ce pour que la commission les examine et les étudie. Dernier délai pour la réception des demandes est le vendredi 26/03/2010.

Coordonnées »

En plus clair et moins codé, les enfants issus d’une relation de spermes impliquant un ressortissant émirati, pourront désormais, après justification ( comment? ), être reconnus et rétablis dans leur droit.

J’imagine la file ( et la fille ) qui se présentera devant l’ambassade.

Premier Sommet UE-Maroc: Le statut avancé doit se traduire par une relance des réformes démocratiques au Maroc


Réaction et commentaires du Réseau Euro-Méditerranéen des Droits de l’Homme (REMDH) suite à la Déclaration conjointe publiée lors du premier Sommet UE-Maroc qui s’est tenu les 6 et 7 Mars 2010 à Grenade.


Le REMDH note avec satisfaction que la  déclaration conjointe réaffirme les droits de l’Homme comme étant « l’un des piliers fondamentaux du partenariat UE-Maroc ». Il salue l’accent mis sur la nécessité de mettre en œuvre toutes les recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) ainsi que de poursuivre les réformes en matière de justice, de liberté d’expression, de presse et d’association.

Lire la Suite →

A vous les femmes


Celle qui fait tourner la terre, c’est une femme
Qui fait l’ombre et la lumière, c’est une femme
Qui fait la pluie, le beau temps
Qui gouverne le monde au printemps

Celle qui pleure sur notre épaule, c’est une femme
Celle qui joue le premier rôle, c’est une femme
Celle qui a les clés du coeur
Celle qui nous invente le bonheur

Elle est fragile comme une fleur
Comme toutes les femmes elle crie quand elle a peur
Mais ses passions sont redoutables
Elle épouse le pire et le meilleur
C’est un oiseau sentimental

Celle qui a toujours raison, c’est une femme
Pour qui on perd la raison, c’est une femme
Celle qui nous donne la vie
Celle qui nous protège jour et nuit

Elle connaît tous nos amis, c’est une femme
Notre meilleur ennemi, c’est une femme
Celle qui a gagné pour deux
Celle qui nous a rendu amoureux

Elle est fragile comme une fleur
Comme toutes les femmes elle crie quand elle a peur
Mais ses passions sont redoutables
Elle épouse le pire et le meilleur
C’est un oiseau sentimental

Celle qui dort dans ma guitare, c’est une femme
Ma musique et mon espoir, c’est une femme
Celle que je tiens par la main
C’est pourtant la seule qui me retient

A quoi bon dire son prénom, c’est une femme
Son amour n’a pas de nom, c’est une femme
Celle qui ressemble à l’été
Celle qui ressemble à la liberté

Elle est fragile comme une fleur
Comme toutes les femmes elle crie quand elle a peur
Mais ses passions sont redoutables
Elle épouse le pire et le meilleur
C’est un oiseau sentimental

On ne peut pas vivre ici bas, sans une femme
Sans une femme
Qu’est ce qu’on ferait sans une femme
Dites-moi
Comment faire une chanson sans une femme
Sans une femme
Moi je ne peux vivre sans toi

%d blogueurs aiment cette page :