Sexe, pluralité religieuse, laïcité, transition sexuelle … chez Dyalmi

Le quotidien marocain Akhbar Alyaoum ( Ar ) a publié dans sa livraison de Samedi dernier une interview avec le sociologue marocain Abdessamad Dyalmi. Comme le sujet est intéressant, comme l’intéressé appartient à la sphère intellectuelle et non politique, comme ce sujet a été débattu avec des amis il n’y a pas longtemps, je souhaite ouvrir le débat sur mon blog à ce sujet. Je traduis ci-après quelques passages exprimés par le sociologue espérant qu’on pourra échanger, en commentaires, mieux sur nos visions et nos approches.

Sexe & société :

« Au Maroc, il existe des tranches sociales arriérées s’attachant aux traditions, … considérant l’Islam une religion sacrée intouchable et va vers l’appréhension du sexe à travers les valeurs islamiques, considérées comme les plus nobles … A l’opposée, d’autres tranches de la société appellent à la sécularisation politique, id est la séparation de la religion et de l’Etat, … et à des vertus sexuelles modernes basées sur l’égalité des mariés et des non mariés ».

Sexe & politique :

« Une image sociale est véhiculée dans le sens où le marocain vertueux est celui attaché à la religion et qui a une vie sexuelle conjugale … Je ne comprends pas comment on trouve la même idéologie sexuelle chez la droite et la gauche, ce n’est pas rationnel parce que les forces progressistes et de gauche particulièrement ont, entre autres missions, le rôle de nettoyage de la politique de la religion ».

Sexe et libertés individuelles :

« A côté de l’Islam, la constitution marocaine institue les droits humains comme haut référentiel. Il faut activer ce référentiel universel en matière de sexe également … Le droit à établir une relation sexuelle, consentante et consciente, entre adultes, est un droit qui doit être constitutionnalisé ».

Homosexualité :

« l’homosexualité est la rencontre de deux membres dont la conséquence n’est pas la reproduction … Ce référentiel ne voit en le sexe qu’un moyen de reproduction … la modernité sexuelle aujourd’hui veut que le sexe n’est plus un moyen, il est finalité en soi! Par conséquent, toutes les voies menant au plaisir sont valables et égales. La société moderne se passe du développement démographique, a des outils technologiques remplaçant la force humaine, et de ce fait, a libéré le sexe du fardeau de la reproduction ».

Laïcité, sécularisation et l’Etat :

« L’Etat non séculaire qui institue sa légitimité sur la religion n’accepte pas la pluralité, ou l’accepte avec des conditions … Au Maroc, la pluralité est un fait, mais elle n’est pas reconnue …Quand le régime est sûr de sa démocratie, il ne craint pas la pluralité … Qu’empêche un marocain de se transformer en chiite ou hanafi ? Changer de rite, ne fait pas changer de religion.

Laïcité française, un modèle ? Pluralité religieuse :

« La laïcité en France est bafouée quand le hijab est interdit … En même temps, grâce à la laïcité, l’Islam a pu s’exprimer dans plusieurs pays non musulman. La défense de la laïcité est la défense d’un cadre qui permet la cohabitation de tous dans l’égalité ».

Publicités

14 Réponses

  1. ça me fait de la peine de voir des gens se cacher pour faire l’amour alors que d’autres font la guerre en toute impunité!
    Il est temps – Khlass!!- d’endosser pleinement la modernité sans restriction et sans réserve, au lieu de tenir un double discours vidé de sens et d’adopter des référentiels totalement contradictoires .

    P.S: Analyse intéressante, merci pour le partage!

  2. […] This post was mentioned on Twitter by Maroc Blogs, mounirbensalah. mounirbensalah said: New post "Sexe, pluralité religieuse, laïcité, transition sexuelle … chez Dyalmi" http://tinyurl.com/2f9g79a […]

  3. Les dogmes (ou constante) de la nation inclues l’Islam. Tout debat est futile tant que la pays a des dogmes qui empechent le debat et le progres.

    L’implementation de la laicite est LA chose la plus urgente. Mais les marocains, en bon musulmans, la refuse. Il n’y a donc pas d’espoir pour le pays dans le court a moyen terme. Le Maroc restera une terre liberticide ou regnera l’intolerance religieuse.

  4. Je crois que c’est vraiment le terme « laïcité » qui prose problème à nos compatriotes. Il y a très peu d’états laïques dans le monde. Pour beaucoup de marocains, le terme fait peur, car la France, ce grand pays laïque a fait ses preuves dans la discrimination avec les scores du FN et la médiatisation du faux débat sur le voile intégrale.

    Ce qu’il nous faut, c’est une progression lente « séculière ». Que le Roi reste Amir Lmouminine, un peu comme la Reine d’Angleterre est chef de l’Eglise Anglicane. Cela n’empêchera pas d’abroger les lois islamiques qui ne respectent pas la liberté de tous, comme celle sur les rapports sexuels, l’obligation de faire le ramadan, l’héritage… Toutes celles qui émanent de l’Islam, une religion qui n’est pas celle de tous les marocains.

  5. @Shiftybox: « Que le Roi reste Amir Lmouminine »

    Au nom du roi, merci pour l’autorisation que tu lui accordes.

    La France n’est pas le centre du monde. L’Angleterre est un pays laique. Et ta tolerance de l’intolerance est absolument effrayante.

  6. @ Shifty

    Les scores du FN et le débat sur le voile intégral sont due à des décennies de politique d’immigration laxiste et la non-intégration des Maghrébins. Rien à voir avec la laïcité.

  7. @ meriem : Pardon? Depuis quand l’Angleterre est un pays laïque?

    Tiens, une petite liste des pays laïques dans le monde : France, Inde, Japon, Mexique, Uruguay, Ethiopie, Bolivie, Etats Unis, Turquie et Portugal.

    Les autres, c’est une séparation de l’Etat et de l’Eglise, ou encore un pays séculier. On en rediscutera quand tu en feras la différence…

    Et puis quelle tolérance de l’intolérance?

    Que je puisse bouffer devant toi pendant le ramadan est une intolérance? Soit. Que tu me rejettes parce que je suis athée est une intolérance. Voilà, maintenant c’est réglé, je te rejette, tu me rejettes, et elles vécurent dans une pagaille pas croyable.

    Hé bien heureusement que j’ai encore du respect envers les croyances de mes compatriotes, car eux n’en ont pas envers moi. Ah oui, pardon, la tolérance ne va que dans un sens. C’est moi qui doit tout respecter, je ferme ma gueule et je crève de faim pendant le ramadan, alors que je n’ai ni Dieu ni foi !! Je salue ta vision de l’humanisme !

  8. @Shifty: « Les autres, c’est une séparation de l’Etat et de l’Eglise, ou encore un pays séculier. On en rediscutera quand tu en feras la différence… »

    C’est une question sémantique, mais tu a raison. Ce que je voulais dire, c’est qu’en Angleterre, l’état et l’église sont séparée.

    Merci quand même de m’en apprendre des choses.

    « Et puis quelle tolérance de l’intolérance? »

    Je parle de ta suggestion d’une « progression lente ». Ce qui implique que tu voudrais tolérer une religion d’état pendant quelques temps encore.

    Je suis aussi athée que toi, sinon plus. Car tu respectes des croyances et des croyant(e)s qui ne te respectes pas. Tu es trop tolérante face à l’intolérance.

  9. Qlq1 a une définition de la laïcité? #question_piège 🙂

  10. Merçi pour ce site il est utile pour moi.

    http://www.5misa.com

  11. Il ya plusieurs définitions, significations et interpretations du terme laïcité. Vous pouvez consulter nos analyses et les traductions de ce terme en d’autres langues sur mon scribd:
    http://www.scribd.com/Dr_Samira

  12. Dr Samira, ou Samira mon amie 🙂 Ravi de te lire ici. Ne te fais pas rare.

  13. Merci Mounir!
    Il est clair que le concept de la laïcité prête à confusion et le débat ne peut se poursuivre sans quelques clarifications.
    Dans les liens que j’ai envoyé ci-dessus, nous avons repéré 5 catégories de sens pour le terme « laïcité ».

    Omis les sens étymologique lié au mot grec « laos » et religieux lié a l’église catholique, le débat semble tourner autour des 3 sens suivants :

    -un sens philosophique ou humaniste basé sur des principes de la liberté de conscience, liberté de pensée, la Raison, la dignité de l’Homme etc. (la question des libertés individuelles peut être considérée sous cet angle).

    -un sens politique en référence au concept de « sécularisation » qui peut se traduire par la sécularisation de biens, des personnes, institutions ou fonctions publiques ; par la montée du pouvoir des laïcs au sein de l’Eglise (Angleterre) ou par la réduction de la place du religieux dans la sphère publique (France).

    -Des sens particuliers qui englobent les deux catégories précédentes associées à d’autres critères, comme l’athéisme par exemple très souvent associé à la laïcité. A ne pas confondre donc « laïque » avec « athée » ou « agnostique »!

    Il est important aussi de distinguer entre les PRINCIPES sur lesquels est basée chaque sens de la laïcité, les VALEURS qui lui sont associées et ses IMPLICATIONS.

    Par exemple, La laïcité au sens philosophique implique à la fois du REJET (intolérance?) et de la TOLERANCE. Rejet de l’argument d’autorité (dans la recherche de la vérité par exemple), et plus particulièrement de l’autorité des clercs, sans nécessairement impliquer un rejet de la religion même. La tolérance concerne la tolérance religieuse (libre choix d’une religion) ainsi que la liberté de croire ou ne pas croire en une religion.

    Les implications du sens politique sont les plus connues, à savoir la séparation de l’Etat et de Eglise, mais ce n’est pas tout car cette séparation peut signifier :
    Une indépendance de l’Etat par rapport aux religions
    Une indépendance des religions par rapport à l’Etat
    Une indépendance mutuelle entre l’Etat et les religions (cas de la France)

    La séparation entre sphère privée et sphère publique est aussi considérée comme l’une des implications de la laïcité au sens politique, notamment en France.

    Voilà, ajoutez à cela que les réalités sont très différentes d’un pays à l’autre pour des raisons historiques et autres selon que l’on cherche à protéger diverses religions (Inde, USA), à atteindre une autonomie du pouvoir religieux vis à vis du pouvoir politique ou l’inverse.

  14. […] sain de débat public, la réforme radicale de l’enseignement et le rétablissement des droits individuels et publics tels qu’universellement […]

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :