Les islamistes tabassent ceux qui se prosternent pour la dignité et s’excusent aux français !

Mercredi 22 Aout, des citoyens ont décidé d’organiser une « fête d’allégeance à la dignité », en réaction, certainement, au maintien des cérémonies d’Allégeance, organisé par le palais comme signe de renouvellement du « contrat » moral liant les régions à la monarchie. Des activistes voient en ces cérémonies, où les représentants des régions se prosternent devant le Roi, un « acte de soumission esclavagiste » et des « pratiques moyenâgeuses ».

Plusieurs militants, , notamment progressistes, critiquent ces cérémonies depuis longtemps et y voient une humiliation à tous les marocains. Beaucoup également s’attendaient à ce que soient allégées ces cérémonies après la constitution de 2011 ayant ôté la sacralité au Roi. Depuis quelques mois, des islamistes du PJD ( au gouvernement ) ont commencé également à critiqué ces cérémonies, sous prétexte religieux. Néanmoins, les présidents de communes ont participé depuis longtemps à ces cérémonies d’allégeance, tout comme leurs ministres. Ce n’est pas notre sujet, si ce n’est pas cette déclaration de Hamidine, membre du secrétariat national du PJD, selon laquelle, les représentants du PJD ne vont pas se prosterner devant le Roi, dans une démarche démagogique, politicienne et électoraliste !

Membres du gouvernement Benkirane, se prosternant devant le Roi, tout comme leurs prédécesseurs.

Revenons à nos militants qui ont appelé à leur fête d’allégeance à la dignité. Ils ont été tout bêtement et simplement empêchés de s’exprimer, pire, tabassés et humiliés. Des journalistes ( AFP, Assabah, … ), venus couvrir la « fête », ont eu leur part de bâton.

Le ministre de l’intérieur aurait ordonné l’ouverture d’une enquête pour savoir comment cet incident « déplorable » ait été déclenché. Son homologue islamiste de la communication se serait adressé à l’agence de presse française pour présenter « ses » excuses, sans se prendre la peine de faire de même avec ses concitoyens, et non moins ses anciens confrères, alors que le ministre de l’intérieur a sorti un communiqué chargent le correspondant de l’AFP d’avoir provoqué ses flics.

Toute ma solidarité avec les organisateurs de « la fête de l’allégeance à la dignité » !

Bienvenue chez les islamistes de sa majesté.

Publicités

12 Réponses

  1. La photo qui illustre ton billet est plus parlante que tout le baratin que tu veux nous faire avaler à propos des islmistes de Sa Majesté!
    Ils étaient 20 ou 25 à tout casser devant le parlement à « fêter l’allégeance à la dignité »! Ils représentent qui et quoi, cette poignée de personnes? Surement le Maroc, surement les marocains!
    Et ce journaliste qui refuse de porter au cou sa carte de presse? Il se prend pour qui? Moi, je le qualifierai de « provocateur »!
    Alors, du calme et appelons les choses par leur nom : ce n’est qu’une nouvelle forme, encore une, de protestation des derniers éléments irréductibles du mouvement du 20 février! Même les adlistes, purs et durs, qui eux ne se prosternent que devant Allah et ne baisent que les :mains et les pieds de leur leader, n’ont pas jugé nécessaire d’être présents! C’est dire si la chose était futile et sans intérêt!

  2. @Marokino

    Dans un pays qui tabassent des gens pacifistes qui fetent l’allegeance a la dignite, il est normal que peu de personnes se deplacent pour prendre part a ce genre d’evenement.

  3. Cela prouvde surtout que ce combat n’a pas l’air très sérieux et qu’il n’intéresse pas grand monde : les marocains sont prêts à se faire tabasser et même à mourir pour des causes justes et raisonables! Pas pour un jeu de petits révolutionnaires à la noix de coco!

  4. Il faudrait être un faux cul, mais vraiment un faux cul pour accuser le gouvernement mené par le PJD de tabassage des manifestants pour la dignité.
    Votre croisade lancée contre les partis à référentiel islamique est connue et depuis longtemps et toute discussion avec vous sur ce sujet ne mènera à rien mais je tiens quand même à te rappeler certaines vérités
    * Sanaa El Aji journaliste et ardente défenseur du modernisme n’a même pas daigné exprimer son soutien à son collègue journaliste tabassé par la police. Elle a préféré consacrer son dernier article, comme d’habitude, à ce qui nuit à l’islam.
    – Lien: http://www.panoramaroc.ma/fr/adonis-et-la-guerre-contre-lislam-par-sanaa-el-aji/
    * Al Ahdath Al Maghribiya a jugé la manifestation inutile et la réaction absurde
    -Lien: http://www.panoramaroc.ma/fr/manifestation-inutile-reaction-absurde/
    * Bayt Al Hikma et le Mouvement Vigilence et Citoyenneté sont aux abonnés absents
    * Les partis politiques, en dehors du PJD qui s’est exprimé sur la question, n’ont jamais pipé mot.

    Alors, arrêtez, svp, de prendre les gens pour ce qu’ils ne sont pas.
    Vous n’êtes pas crédible

  5. Cette fois, Mounir, je crois que tu as raté le coche : depuis quand les forces de l’ordre public sont-elles considérées comme le bras armé des islamistes?

    Ton coté droit-de-l’hommiste te fair dire n’importe quoi!

    Une dizaine de personnes qui pertrubent l’ordre public un jour de fête nationale, en manifstant contre une expression de fête nationale acceptée par tous les marocains depuis des générations, ont été dispersées par la police : l’incident n’est pas plus important que cela!

    Quant à Omar Brousky, on l’entend bien dans la vidéo qui circule sur le net affirmer cranemenbt à propos de sa carte de presse qu’il avait bien cachée dans son portefeuille : « ANA MA KANE 3ALA9HACH! ». Ah bon, et alors que son v isage est nationalement connu et qu’il y a écrit sur son front « Journaliste »!

    Arrêtons ces enfantillages et s’il faut militer, que ce soit pour des valeurs sérieuses, des problèmes importants!

    P.S. : Comme ils ont tout épuisé comme raisons de manifester, le M20FEV manifestera dans quelques semaines contre l’immolation du mouton de l’aid-el-kébir au nom de la défense des droits des animaux!

    Hadichi mab9alhoum, les pauvres!

  6. @marokino : Même s’ils étaient 2, le principe de liberté d’expression et de manifestation pacifique est garanti à tous 🙂

    @zinebab : Je ne sais pas pourquoi, tu associes mon texte aux autres, comme si on faisait parti d’un clan de dviers horizons? Mais bon, pour la liberté d’expression, j’accepte ton commentaire 🙂 dot acte.

    @hmida : Il s’agit d’une nouvelle constitution, où le ministère de l’Intérieur est sous la tutelle réelle ( théoriquement ) du chef du gouvernement. Je n’ai pas pris position par rapport aux revendications ( c’est long à expliquer, ça mérite un autre papier ), mais juste à leur droit de manifester pacifiquement. Les islamistes? regarde mon billet précédent sur leur schizophrénie : comment Khalfi s’excuse-t-il à l’AFP et pas aux journalistes marocains? Pourquoi le ministre de l’intérieur sort un communiqué chargeant Brouksy? …

    1. J’associe ton texte aux autres car tu n’es guère différent de ceux qui usent de tous les moyens, y compris des contre-vérité pour taper sur ce gouvernement alors que tu aurais dû t’adresser d’abord à tes amis de la gauche, à ces modernistes de la dernière pluie pour leur rappeler leur devoir à soutenir les manifestants pour la dignité.

  7. « depuis quand les forces de l’ordre public sont-elles considérées comme le bras armé des islamistes? »

    Depuis qu’il sont au gouvernement avec la nouvelle constitution.

    C’etait un sit-in tout ce qu’il y a de plus pacifique. Un mensonge de plus de la part des royalistes…

  8. @ e

    Il me semble avoir lu quelques commentaires de toi où tu affirmais que la nouvelle constitution nn’avait rien apporté de nouveau et c’était le palais qui commandait tout, et patiti et patata…..Soubhane Allah comme on oeut changer!

  9. Fallait-il donner tant de publicité médiatique à cette pincée de farfelus qui ne sait même pas la raison exacte de leur manifestation!

    Manifestaient-ils contre la bayaa ou bien manifestaient-ils pour la dignité? Bien malin celui qui donnera la réponse juste!

    Toujours est-il que, encore fois, à partir de walou, on s’est retrouvé avec une merde médiatique sur les bras : un ministre qui s’excuse, un autre qui recule, des articles de presse à la pelle, un journaliste parfaitement inconnu qui devient vedette sur Youtube et qui se prend pour Superman!

    Bref, la mauvaise gestion d’un incident sans aucun importance a dérapé : pourtant la place du Parlement a connu des rassemblements autrement plus importants, avec des développements parfois autrement plus dramatiques!

    C’est à se demander si tout cela n’est pas orchestré, d’un coté comme de l’autre, car finalement cette histoire de bayaa, c’est comme une auberge espagnole : chacun peut y apporter son manger!

  10. Le but de la baya’a est clair: Symboliser la SOUMISSION du peuple marocain au seigneurs alaouis! Le reste n’est que du bla-bla pour justifier l’injustifiable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :