Archives de Tag: boulif

Hausse des prix des gazoil : un éclairage signé #boulif


#boulif en 2011 :

#boulif en 2012 :

#boulif en 2013 :

Publicités

Cherté de la vie au #maroc : fragments de schizophrénie gouvernementale


Le 29/06/2012, Mr Benkirane, Chef du Gouvernement a déclaré que « l’actuelle Loi de finances a été basée sur la prévision d’un prix de 100 dollars le baril alors que les prix du pétrole dans le marché mondial ont atteint 117 dollars le baril ».

Un député : « estime également que la décision d’augmenter le prix de l’essence de 2 DH est incompréhensible, car près de 63% du parc des véhicules utilisant ce carburant appartiennent à l’Etat. L’intervenant s’est demandé pourquoi le gouvernement a exclu toute possibilité de puiser  des fonds nécessaires dans le budget destiné à l’investissement puisque ce dernier n’est  exécuté qu’à 55% ».

Pour Abdelilah Benkirane, « il est hors de question de toucher au budget de l’investissement. Ce sera, pour lui, courir le risque de perdre la confiance des hommes d’affaires. « Je veux maintenir un climat de sérénité » »

« La décision d’augmentation des prix s’est avérée nécessaire et indispensable quoiqu’elle ait des effets négatifs sur le budget de tout citoyen », a déclaré M. Benkirane lors d’une rencontre avec les professionnels du secteur du transport.

« Malgré la baisse du prix du baril de pétrole [91dollars], cette possibilité n’est pas envisageable, car, l’essentiel, pour le chef du gouvernement, est de compenser les énormes trous financiers de l’État ». Donc, il s’agit réellement d’un impôt déguisé!!!

Boulif a déclaré que « le gouvernement n’acceptera pas que le citoyen puisse être victime des spéculations comme il n’acceptera pas qu’on profite de la hausse récente des prix du carburant pour augmenter les prix du transport des personnes et des marchandises, rappelant que le gouvernement a ouvert un dialogue avec les professionnels et l’ensemble des parties concernées sur toute éventuelle hausse des prix ».

Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Mohamed Najib Boulif, a immédiatement réagi à la décision des syndicats, en direct à la télévision. « Les prix des courses des taxis sont réglementés par des lois. Les responsables d’une hausse des prix en dehors de la procédure en vigueur devront assumer leurs responsabilités »

A titre d’illustration, ci-dessus a décision de la wilaya de Casablanca d’augmentation des prix de transport en taxi. On peut comprendre, naturellement que cette hausse est légale, suite à la « décision courageuse » d’augmentation des prix des hydrocarbures.

Je n’ai pas trouvé mieux que ce commentaire d’un citoyen : « Benkirane a soulagé les comptes de l’Etat et étouffé le citoyen »

%d blogueurs aiment cette page :