Archives de Tag: israel

El Othmani sur sa rencontre avec Livni : Dire la chose et son contraire, c’est du mensonge!!!


Interpellé sur Twitter par des internautes marocains sur une éventuelle rencontre avec Tsippi Livni, ancienne ministre israélienne des affaires étrangères et actuelle négociatrice en chef dans le processus initié avec l’autorité palestinienne, Mr El Othmani, ministre marocain des affaires étrangères a nié catégoriquement une telle rencontre ( qui se serait passée le 22/09/2013 ) :

tweet el othmani sur livni

Pourtant, l’Institut international pour la paix, avait publié sur son site une annonce de la rencontre, sous le thème « IPI Annual Mideast Ministerial Dinner ».

Taclé, le même ministre islamiste revient sur le site d’information alyaoum24 pour déclarer : « dès que j’ai été informée de la présence de Livni, j’ai fait en sorte à ce que je finisse rapidement mon diner et j’ai quitté les lieux » :

tweet el othmani sur livni 2

Sans trop philosopher ( sans parler de manque de diplomatie de notre diplomate en chef, chose que nous avons relevé sur ce blog ), la seule est pertinente remarque qu’on peut faire : c’est du MENSONGE !!!!

Nurit Peled-Elhanan : « L’État d’Israël qui a été déclaré officiellement comme un État d’Apartheid se distingue par ce qui a toujours été la méthode la plus typique et la plus aboutie du racisme : la classification des êtres humains »


9 Juin 2012
Je dédie mes paroles ce soir à trois grévistes de la faim. Mahmoud Sarsak qui jeûne depuis 83 jours. Un excellent joueur de football de Gaza, il a été arrêté il y a trois ans en raison de la Loi contre les « Combattants illégaux » qui a permis qu’il soit emprisonné à vie, sans procès et sans charges retenues contre lui. Akram Rikhawi , emprisonné depuis 2004 et qui est en grève de la faim depuis le 12 avril en protestation contre son maintien en détention en dépit de son état de santé fragile. Et Samer al-Barq, qui a recommencé sa grève de la faim après l’avoir arrêtée en raison de la signature de l’accord car comme beaucoup de ceux qui ont été relâchés, il a été l’objet d’une nouvelle mesure de détention administrative.
Ces prisonniers sont encore en vie car « quand une fois la liberté a explosé dans une âme d’homme, les dieux ne peuvent plus rien contre cet homme-là » ( Sartre, les Mouches acte 2, 2ème tableau, scène 5). Ni le dieu de la puissance Sioniste Ni l’ange de la mort Israélien. Ces prisonniers et des milliers d’autres comme eux, dont plus de 20 membres du parlement et le Président du parlement de Dr Aziz Dweik, sont détenus sans procès ou aide judiciaire dans des conditions humiliantes depuis des années sans visites et sans espoir. Ils sont les combattants pour la liberté de ce pays, qui nous rappellent encore et encore que nous vivons tous sous occupation et que seule leur libération pourrait restaurer notre propre liberté.
Les citoyens Arabes d’Israël vivent sous occupation depuis 65 ans maintenant et les citoyens Juifs d’Israël vivent en état de siège, siège qu’ils se sont imposés à eux-mêmes. Nous sommes tous assujettis à un régime colonial ce qui veut dire l’appropriation des terres et des ressources en eau, le nettoyage ethnique, la destruction des paysages et la destruction de l’esprit humain. Une langue et une culture dont ils n’ont rien à faire sauf pour exprimer leur statut d’êtres conquis ont été imposées aux Arabes dont la langue et la culture ont été délibérément et institutionnellement effacées des vies des Juifs , et ainsi nous ne pouvons pas enseigner à nos enfants et rappeler à leur enfants « qu’il peut aussi y avoir une histoire d’amour entre un poète arabe et cette terre. » ( Mahmoud Darwich ).

Tous avec Alima Boumediene-Thiery


Demain jeudi 14 octobre à partir de 13 H 30, se déroulera, à la 6ème chambre du Tribunal de Pontoise, le procès d’Alima Boumediene-Thiery et d »Omar Slaouti, accusés de « discrimination contre la nation israélienne » et d' »incitation à la haine raciale », pour avoir participé à une action de boycott des produits israélien dans le magasin Carrefour de Montigny (95). La plainte a été déposée par le colon israélien Sammy Ghozlan (il a la double nationalité française et israélienne et partage sa vie entre la France et une colonie en Cisjordanie.). Celui-ci s’exprime dans des termes racistes sur le site Arouts Sheva des colons de Cisjordanie, et se permet de traiter de « pourriture le rapport de Richard Goldstone, et Barack Obama de « Pharaon qui voudrait asservir le peuple juif », parce qu’il demande le gel de la colonisation.

(Sa prose est également disponible ici).

Président du Bureau national de Vigilance Contre l’Antisémitisme, il se vante d’avoir déposé plus de 80 plaintes contre les militants engagés dans la campagne internationale BDS ( Boycott, Désinvestissement, Sanctions), dont une contre Stéphane Hessel, 92 ans, rescapé de Buchenwald, qui s’est également exprimé publiquement en faveur d’un boycott total de l’Etat d’Israël tant que celui-ci continuerait à violer le droit international et persécuter le peuple palestinien.

C’est sur le fondement de plaintes déposées par cet individu, que la ministre de la justice s’est permis d’ordonner à la magistrature de condamner les femmes et les hommes engagés dans la campagne BDS. Faisant peu de cas de l’indépendance de la justice, elle relaie le soutien inconditionnel apporté par  le gouvernement français à la politique menée par le gouvernement d’extrême-droite israélien, comme l’ont souligné les porte-parole des partis présents à la conférence de presse de lundi dernier, de Mme Catherine Tasca, vice-présidente du sénat (PS) au Parti de Gauche, en passant par les Verts, le PC et le NPA.

A noter que pour demander de telles poursuites (à Pontoise, comme à Bordeaux, Mulouse, Perpignan, Paris et Bobigny), Mme Alliot-Marie et M. Hortefeux se fondent su l’article de la loi du 24 juillet 1881 qui réprime « les discriminations envers des personnes et des groupes de personnes à raison de leur appartenance à une religion, une race, une ethnie, une nation ». Une loi qui a été conçue pour protéger des personnes vulnérables contre des discriminations, et non pour protéger l’Etat d’israël. On peut également remarquer qu’ils ne demandent aucune poursuite contre tous ceux qui appellent au boycott d’autres Etats ou de leurs produits : BHL qui a appelé au boycott de la Chine lors des Jeux Olympiques, Brigitte Bardot et bien d’autres qui appellent au boycott du Canada en raison du traitement des bébé phoques, appels au boycott des enseignes Hallal…..

Me Antoine Comte sera le défenseur des deux inculpés. Des témoins importants sont attendus à la barre.

Un rassemblement massif avec des délégations de province et de l’étranger se tiendra ce jeudi 14 octobre, à partir de midi, devant le tribunal de Pontoise. (Le tribunal, situé dans la Cité Judiciaire, au 3 rue Victor Hugo, est accessible par les transports en commun à partir de la gare de Pontoise : – terminus du RER C1 – par la SNCF, direction Beaumont-Eaubonne via la gare du Nord).

Communiqué envoyé par Olivia Zémor

CAPJPO-EuroPalestine tel : 00 33 6 80 88 71 54

Je me sens lâche #freedomflotilla


Que les victimes de cette attaque barbare de l’armée sioniste reposent en paix. Ils sont clamé la paix et la liberté de leur vie!

Des détails de cette affaires suivie par la blogoma ici, ici et ici. Lire la Suite →

%d blogueurs aiment cette page :