Archives de Tag: tunisie

Les belges aprennent des tunisiens. C’est pour quand les français, et les autres?



Bruxelles a vu sortir hier quelques 40.000 citoyens dans une manifestation inititée par deux jeunes gens sur facebook. Les manifestants criaient à l’occasion de cette marche, baptisée à l’occasion « marche de la honte pour le Royaume », pour l’installation d’un gouvernement, après sept mois des dernières législatives.
l’AFP rapporte que sur le ton de l’humour, le francophone Philippe Geluck, le célèbre dessinateur du « Chat », y a appelé à une « révolution des moules et des frites », le plat national belge, sur le modèle de la « révolution du jasmin » tunisienne.
Les belges sont sur la bonne voie tunisienne. Les français ont énormément de choses à apprendre des tunisiens également. Les algériens, marocains, … et autres ont beaucoup à apprendre aussi.

Publicités

Solidarité marocaine avec la Tunisie


De droite à gauche : Naibila Mounib ( membre du bureau politique PSU ), Jalila ( membre du parti communiste tunisien, exilée au Maroc), Hamid Bajjou ( Membre du conseil national l'USFP ) & Ahmed Daba ( Membre du conseil national du PSU ).

Une réunion s’est tenue ce soir, par l’espace de Casablanca pour le dialogue de gauche, pour organiser une activité « festive » en guise de solidarité avec le peuple tunisien ce samedi 22 Janvier au siège du PSU. L’espace invite tous les organismes démocratiques et toutes les bonnes intentions à une réunion de coordination, ce mardi au PSU à 18h30, pour organisation commune.

Autrement, un appel aux dons et vivres sera lancé incessamment pour collecter des aides au peuple tunisien, en réponse aux alertes de plusieurs organisations tuniennes amies.

Dans un autre registre, je publie la lettre suivante :

« J’ai longtemps attendu votre réaction, avant de vous écrire.

J’ai lu votre communiqué concernant les Coptes d’Egypte ; je l’ai trouvé  stéréotypé, répétitif de slogans galvaudés, incohérent et donc très peu convainquant.  Votre silence concernant ce qui se passe en Tunisie est incompréhensible. Je pense, en tant qu’être humain, qu’un autre  être  humain- (qui aurait pu être moi) qui s’immole par le feu, mérite que les spectateurs de son immolation- extrême violence exercée contre soi-même, publient au moins  un communiqué.

 

Bouazizi, humain- indépendamment de sa nationalité- contraint d’être en deçà de l’humanité- vendeur ambulant, pour pouvoir survivre et préserver ainsi sa dignité-  valeur primordiale de l’humain-  mais resté conscient de continuer à appartenir à l’humanité, s’immole pour que l’éveil,  le réveil, d’une  conscience collective, en l’occurrence maghrébine et méditerranéenne,  endormie à coup de silences ou de discours vides (ce qui revient ici  au même), ait lieu.

Sommes nous à la hauteur de comprendre son message lourd de sens? Sommes-nous capables de dialoguer avec lui, de lui transmettre notre message de reconnaissance dérisoire ?  

Je ne connais toujours pas votre conception du dialogue interculturel ; mais le dialogue  ne peut être synonyme, en aucun cas, de silence.

Le monde entier sait, aujourd’hui, que tout un peuple, dans le pourtour méditerranéen, est capable de briser le silence et de vaincre la peur, ce qui  est le sens même la liberté.

 

Quelle est votre opinion ? Puis-je espérer une réponse? 

Humaine, qui faute d’avoir des ailes, est incapable d’être en ce moment en Tunisie, mais qui dit ce qu’elle pense »

Lettre de Laila Imerhrane, membre de la fondation Anna Lindh, en réaction aux évènements de Tunisie et à ce communiqué de la même fondation :

« Déclaration de la Fondation Anna Lindh sur l´attentat d´Alexandrie

La Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, dont le siège central est à Alexandrie (Egypte), manifeste sa profonde tristesse et douleur face à l´attentat terroriste dont cette ville a été l´objet la nuit du 31 décembre, et exprime la solidarité de son Président, André Azoulay, et de toute son équipe avec les victimes, leurs familles et le peuple égyptien.

Lisez la déclaration à travers le lien suivant :

http://www.euromedalex.org/fr/nouvelles/d-claration-de-la-fondation-anna-lindh-sur-l-attentat-d-alexandrie « 

FINALEMENT, L’HISTOIRE RETIENDRA QU’UN MALHEUREUX VENDEUR DE LEGUME AMBULANT A EBRANLE LE PLUS GRAND DICTATEUR ARABE!


A Monastère, hier, les manifestants tunisiens ont brulé les portraits du président périmé Benali :

Le soir même, le président périmé a prononcé un discours avec un ton de perdant :

Aujourd’hui, une grande manifestation a été organisée en face du ministère de l’Intérieur, scandant des slogan appelant au départ du président Benali :

Alors que les manifestants pacifistes étaient en train de planter leurs pancartes et drapeaux sur les toits du ministère de l’intérieur :

Les policiers ont commencé le tir à balles réelles ( alors que Benali a promis d’arrêter ces tirs ).

Des rumeurs sur le cable #SidiBouzid de twitter faisait circuler l’infod’un putsch militaire. Ce matin, alors que la police tire à bout portant sur les manifestants, la foule se réfugiait chez les militaires qui ont assuré qu’ils sont avec le peuple. D’autres indiscrétions parlent d’une fuite de Benali à bord d’un hélico militaire français vers Paris, alors que sa femme et sa famille auraient fuit aux EAU.

Notons que les grandes ONG ( FIDH, RSF, REDDH, …, dont sont membres notamment l’OMDH et l’AMDH au Maroc, la LADDH algérienne et la LADH et ADFT tunisiènnes ) de défense des DDH ont signé un communiqué commun où « organisations appellent les autorités tunisiennes à se conformer à leurs obligations internationales en mettant un terme immédiat à toute forme de menaces et de harcèlement à l’encontre de tous les avocats tunisiens et à l’ensemble des défenseurs des droits de l’Homme et à respecter en toutes circonstances l’intégrité physique et psychologique des toutes les personnes prenant part aux manifestations pacifiques », puis un autre communiqué où ces « organisations condamnent avec la plus grande fermeté les violations graves, disproportionnées et systématiques des droits de l’Homme perpétrées par les autorités à l’encontre du mouvement de contestation ».

Au Maroc, seul les ONG de droits humains et les associations liées à la mouvances sociales se sont prononcé sur le sujet. Les autorités ont interdit à plusieurs reprises des manifestations de solidarité avec les démocrates tunisiens. Des indiscrétions parlent d’instructions aux médias pour ne pas donner d’importance au sujet, chose qui se confirme dans le traitement médiatique de ces évènements.

FINALEMENT, L’HISTOIRE RETIENDRA QU’UN MALHEUREUX VENDEUR DE LEGUME AMBULANT A EBRANLE LE PLUS GRAND DICTATEUR ARABE!

L’hymne nation de Tunisie a changé aujourd’hui


Le Maghreb en émeutes


Après la vague qui a soufflé aux années 90 l’Europe de l’est, ou tout récemmant l’Iran, le Maghreb semble abriter une sorte de « colère populaire » qui n’a pas encore trouvé une vocation politique organisée.

En Tunisie, pays gouverné par le fer, semble se détacher de son mutisme, les émeutes sont quotidiennes depuis quelques semaines :

En Algérie, la situation semble pareille pour un peuple connu pour être rebelle :

Au Maroc, où l’information sur des évènements sociaux parait plus libre, la colère populaire semble venir de petit patelins, éparpillée, non canalisée, apolitique, et surtout menée par beaucoup de femmes : Hoceima, Tinghir, Laayoune, …

MEDIAPART titre aujourd’hui : Après la Tunisie hier, l’Algérie aujourd’hui et demain le Maroc ?

Le courrier international résume l’actu ainsi : Maghreb: un profond malaise social, une absence de perspectives politiques.

Malheureusement, ET POUR L’HISTOIRE, aucune force politique dans la région n’est capable de porter cette colère populaire, afin que le Maghreb puisse retrouver enfin sa marche vers le progrès, avec le respect des droits humains, l’arrêt des spoliations et l’exploitation des peuples de la région.  Le malheur que ne veulent pas comprendre les gouvernants, les peuples du Maghreb sont solidaires, même en émeutes!

Qui veut la peau de l’OMDH, des défenseurs des droits humains au Maroc ?


Le 1er Octobre dernier, l’OMDH organisait un hommage à 3 défenseurs des droits humains dans la région  : Driss Yazami – Président de la fondation euro-méditerranéenne pour les défenseurs des droits humains,  Kamel Jendoubi, – Président du réseau euro-méditerranéen des droits humains et Johannes van der Klaauw représentant du HCR à Rabat, ayant tous contribué à la solidarité, morale et matérielle, entre défenseurs des droits humains dans la région. Ce grand évènement  d’hommage devrait se dérouler en présence notamment de Souhair Benlahcen, Présidente de la FIDH, de Mokhtar Etterifi, Président de la ligue tunisienne des droits humains, Mustapha Bouchachi, Président de la ligue algérienne pour la défense des droits humains, de Bahi Dine Hassane, Directeur du Centre le Caire des études des droits humains, de Raji Sourani, Président du Centre palestinien pour les droits humains, et de plusieurs défenseurs des droits humains. Les préparatifs et les démarches administratives ont commencé au moins un moins à l’avance, mais les autorités marocaines ont souhaité gâcher cet évènement en interdisant Kamel Jendoubi de rentrer sur le territoire marocain, sans motif !

Kamel Jendoubi était au Maroc en tant que président du réseau Euro-med des ONG des droits humains en Juillet dernier. Il a été aussi au Maroc pour les négociations du statut avancé Maroc-UE. En grand ami du Maroc, qu’il considérait comme son vrai second pays ( notons qu’il est tunisien naturalisé français ) son refoulement nuit gravement à l’image du Maroc, pays qui s’essaie de tourner la page du passé. Il semblerait que les autorités marocaines ont agi ainsi sous pression du pouvoir tunisien, auquel Jendoubi est un grand opposant, expulsé depuis 2000 et privé de son passeport. Les autorités françaises se sont tues également dans cette affaire. Ainsi une quarantaine d’ONG ont-elles signé en commun un communiqué dénonçant cette interdiction. La présidente de l’OMDH a ainsi acté qu’au 1er Octobre de chaque année, il sera célébré la journée nationale des défenseurs des droits humains en commémoration de ce triste jour où est attaqué tout défenseur DDH dans la région. 

Lire la Suite →

%d blogueurs aiment cette page :